ateliervecteur_logo.png
COUPE_PARIS MAILLE.jpg

LA MAILLE HABITÉE

-2130-

Les bouleversements climatiques et la crise des matières
premières du début du siècle ont engendré une modification
radicale de la société humaine.

La submersion des anciennes métropoles côtières et la
désertification massive des terres situées entre les parallèles
45 sud et nord ont forcé les neuf milliards d’êtres humains à se
concentrer sur des espaces toujours plus réduits.
L’épuisement des réserves de combustibles fossiles rend
impossible les transports privés et augmente considérablement le
coût de transport des marchandises.

La ville doit désormais organiser sa propre production agricole.

Etant donné la concentration vertigineuse d’individus et
d’activités, la ville se stratifie, s’organise verticalement.
Elle prend exemple sur ses cousines défuntes, les forêts
tropicales.

L’habitat mute, il se collectivise.

Les anciens schémas familiaux disparaissent.
Faute d’espace, les zones privées se réduisent à de micro-
cellules individuelles alors que les zones de vie se voient
mutualisées.

L’ultra densification de la ville impose la mécanisation totale
des échanges intra-urbain.
Le réseau de transports sont automatisés et marcher n’est plus
possible que sur la canopée urbaine.

-Aujourd'hui-
Tout reste à faire.